Les cabines d’essayage, un piège?

Vous sortez des boutiques dépité de vos essayages? Et du coup vous culpabilisez?

Ou au contraire vous avez acheté un ensemble qui était PARFAIT lors de l’essayage et une fois rentrée à la maison catastrophe!

Pourtant si le vêtement ne vous va pas ce n’est pas à cause de votre corps mais bien à cause du vêtement. Car ces derniers sont faits pour des standards et ne tiennent pas compte de nos complexes !

L’étape de l’essayage n’est pas forcément l’étape la plus agréable lorsque l’on fait du shopping. Je suis allée tester les cabines d’essayage pour vous.

Vous vous trouvez face à de nombreuses possibilités, en voici quelques unes:cabine essayage

 – rideau clair, parois claires, lumière  »qui paraît bien blanche’’, un ou plusieurs miroirs, elle est faite pour que vous essayiez rapidement

 – rideau rose ou rouge, parois sombres, lumière jaune, elle est faite pour que vous vous sentiez bien à l’aise, vous pourrez avoir impression que vos petits défauts ont disparus, mais votre teint paraît jaune.

 – sans miroir à l’intérieur, le but vous faire sortir…pour vous placer à la merci des vendeuses ?

Elles sont plus ou moins spacieuses et chaque détail a été pensé (ou non?) suivant différents critères : confort de la cliente, lumière, économie pour la boutique ou encore rapidité d’essayage…

Le but de tout ça ? Que vous soyez en confiance, que vous vous sentiez bien et que vous achetiez ! Une fois en cabine le piège commence à se refermer sur nous ?

Être bien éclairée

Tout pour que vous vous sentiez bien, lumière tamisée, couleurs chaudes mais …c’est un joli piège ! Je vais vous livrer un secret : la majorité des boutiques est éclairée en lumière jaune, toutes les couleurs que vous allez essayer auront tendance à tirer plus sur le jaune.

Si les couleurs pour embellir votre teint sont les couleurs froides, cela vous rendra le choix des couleurs plus difficiles lors des essayages !

Parfois la lumière à l’air très blanche, cela rendra l’essayage plus douloureux, car cette lumière montre tous les détails que vous ne voulez pas voir !

Alors comment faire ?

La lumière dans les cabines et en dehors n’est pas toujours la même, et dans la boutique elle peut être encore différente. Vous pouvez vous approcher d’une lumière plus juste cependant ce n’est pas une lumière naturelle.

Soyez donc attentive, si le teint de votre visage est légèrement différent, plus gris ou plus jaune, les couleurs des vêtements que vous essayez ne seront pas tout à fait justes.

Vive les couleurs

Comme les lumières sont légèrement jaunes, les couleurs sont faussées.

Ombres sur le visage? Cernes qui apparaissent plus que d’habitude ?

Vous avez bonne mine pour une fois ? Mais est-ce la bonne couleur ?

Vous pouvez emmener un vêtement ou un foulard de référence : il a une couleur qui vous va bien et vous permettra de vous rendre compte des modifications de couleur.

La couleur du rideau a son importance, il peut être joyeux, coloré pour vous inciter à essayer ou encore dans des tons beige neutre pour vous laisser penser que vous achetez des articles en matières naturelles. Quoi qu’il en soit si vous passez votre tenue dans la cabine, c’est le rideau qui fera office de fond. Il a une influence sur les couleurs que vous essayez. La couleur paraîtra plus fade, plus gaie ou plus triste suivant la couleur du fond !

Alors observez ! Et si vous avez le choix entrez dans une cabine au rideau de ton neutre !

Miroir, mon beau miroir

Souvent le miroir est déformant. Vous le remarquerez si vous changez d’endroit. Sortez de la cabine et le miroir qui est dehors vous donnera une impression différente !

Il transforme notre image, nous aminci et nous fait des jambes interminables, ou au contraire ajoute de l’embonpoint. Il est tout simplement légèrement incliné vers le haut ou vert le bas, il suffit de deux millimètres pour que cela fasse toute la différence !

Parfois même d’une cabine à l’autre votre reflet ne sera pas le même!

Alors ne vous dites pas si vite que vous êtes ronde, que vous avez plein de défauts. C’est peut-être le miroir qui vous joue des tours ! Votre corps mérite t-il ce genre de pensées néfastes ?

Et puis il y a toutes ces petites choses que l’on n’aime pas

Le rideau qui ne ferme pas.

Se déchausser et mettre ses petits pieds dans la poussière.

Il n’y a jamais la place pour tout poser : sac à main, manteau et les  »cinq » articles maximums.

La vendeuse est elle complice ? Cherche-t-elle à nous vendre le produit à tout prix, sous couvert de douceur et de gentillesse ?

Voici d’autres astuces pour sortir victorieuse de ce défi

– faites les boutiques avec des amies, des sœurs…en qui vous avez vraiment confiance !

Car difficile d’être impartiale face au miroir, quand notre œil se remet à chercher un petit défaut par-ci par-là. Ou quand votre cerveau vous dit  »Il me faut absolument cette robe ! » (même si vous êtes bien serrée dedans).

– toujours essayer ! Car ne pas essayer est une erreur, qui peut vous coûter cher. Un vêtement acheté par erreur : souvent vous ne le portez pas et c’est de l’argent qui dort dans votre dressing.

– Ne laissez pas votre reflet vous culpabiliser.

– Faire les boutiques à un moment ou vous avez le temps, et pas à la dernière minute sinon c’est l’erreur assurée.

– Réessayer chez soi au calme et proche de la lumière du jour.

Vous avez d’autres astuces ? Partagez-les en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments: 2

  1. Blandine says:

    J’ai jamais trop pensé aux problèmes de couleurs en cabine… Je pense que parfois on pourrait sortir (pieds nus) avec le vêtement et aller regarder à la lumière naturelle proche de la porte du magasin. Par contre le rideau qui ne ferme pas, la poussière par terre, et SURTOUT pas assez de crochets pour mettre le sac, le manteau, le pull, le deuxième pull, mes fringues, plus les vêtements à essayer… ça oui j’ai déjà testé !!!!!

    • Merci Blandine pour ton retour, c’est vrai que je n’ai pas détaillé l’installation intérieure de la cabine tellement elle est sommaire ! Les crochets peu nombreux, l’absence d’une tablette pour poser ses affaires, ou encore l’absence totale de tabourets !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *