comparaison-poison-

Comparaison = poison !

Souvent vous ne vous souvenez même plus de la première fois ou l’on vous a comparé à quelqu’un d’autre et la petite voix de la comparaison s’est installée confortablement dans votre esprit…

Ce type de phrase  vous traverse t il l’esprit ?

  • Je suis moins belle que … miss A
  • J’ai plus de ventre qu’elle
  • Si j’avais de moins grosses cuisses …
  • Si j’étais aussi belle qu’elle …
  • Elle est tellement intelligente : je suis nulle à côté

C’est la comparaison qui tente de s’installer dans votre royaume intérieur pour semer le doute, allez vous continuer à la faire ? à la laisser prendre autant de place ?

Parce qu’en réalité comparaison = poison

comparaison-poison

Il existe différents types de comparaison

  • Celles que les autres vous font

Ces remarques peuvent plus ou moins vous toucher selon votre degré d’estime de vous.

Par exemple lorsqu’une connaissance vous dis que tel haut ne vous va pas. Ce qu’il faut traduire «  Ce haut ne correspond pas à l’image que je me fais de toi », en gros tu ne rentres pas dans la case où je t’avais mise.

« Si tu testais le même type de look qu’elle, tu aurais un super look » Encore une fausse bonne idée, vous êtes unique et ce n’est pas avec les mêmes vêtements que vous allez vous épanouir.

Les personnes qui vous comparent sans arrêt de façon négative, ne sont pas un bon entourage. Éloignez vous d’elles : elles minent votre beauté.

  • Les comparaisons que vous vous faites à vous même: votre petite voix intérieure.

Par exemple dès que vous regardez un magazine avec des filles «  parfaites ». En réalité elle sont photoshopés, et la froide perfection inhumaine n’a rien de captivant.

En acceptant de vous comparer à l’incomparable vous entrez dans le système que la mode à voulu pour vous : vous faire vouloir toujours plus. C’est en réalité l’inverse du bonheur !

Mettez à distance les sources de comparaison. Laissez tomber ces magazines qui vous dictent ce qu’il faut porter. Selon les règles de quoi ? De qui ? Du « Il faut ressembler à ça pour être à la mode ».

comparaison-magazine

Et vous trouvez normal que des créateurs vous prennent pour des porte-manteau ? Vous empêchent d’être vous même ?

Cela fait un certain temps que je n’avais pas ouvert un magazine. Dernièrement j’ai voulu réessayer … je ne recommencerai pas, rien d’intéressant, rien de nouveau.

 » Des pubs et des diktats je me libère !  »

Ne vous laissez plus dicter la beauté qu’il vous faut.

 »Votre beauté est unique, votre façon de rayonner doit aussi être unique  »

Votre corps est unique et incomparable. Il reprends et amplifie l’architecture unique de votre pensée. Votre histoire est unique .

Il existe une façon de vous valoriser ‘sur mesure’  faite pour vous et qui ne vous fera pas douter de vous.

Souvent c’est vous qui pensez le plus de mal de vous !

Réfléchissez : lorsque vous croisez des inconnues dans la rue, vous ne vous faite pas des tonnes de réfections négatives sur elle ( vous dire cette personne à ci ou ça qui ne va pas, … )

Vous n’y pensez pas car vous êtes occupée à penser à vous.

Tout ça se passe entre votre corps et vous. Personne ne vous dévisage dans la rue, chacun est bien trop occupé à penser à soi !

Regardez autour de vous trouvez tout ce qui est beau, et soupirez de bonheur vous faites partie de cette beauté. Nul besoin de comparaison.

A force de vous comparer votre cerveau enregistre les comparaisons comme des vérités

Toutes les petites phrases qui ressortent de la comparaison : je suis nulle, je ne suis pas belle … sont assassines ! C’est vous que vous tuez à petit feu. A force de vous rabâcher ces phrases votre cerveau commence à les croire et à agir en conséquent : c’est le début d’une perte de confiance en soi.

Il est urgent de changer de système de pensé !

Commencez par identifier toutes ces petites phrases qui tournent dans votre tête. Puis mettez les à distance.

Apprenez à vous détacher des remarques

Les remarques que l’on vous fait sont extérieures à vous, laissez les filer: le vent les portera vers d’autres horizons. Lorsqu’on vous fait une remarque désagréable, prenez une grande respiration et lors de l’expiration laisser cette phrase s’éloigner de vous.

Si au contraire c’est un compliment, il viendra agrandir votre collection.

Vous n’avez pas encore de collection de compliments et de bons moments ?

boite-a-bonheur

Voici ma recette :

– Choisissez une jolie boîte , une bonbonnière par exemple

– Chaque fois que vous recevez un compliment notez-le et mettez le dans la boîte

– Chaque fois que vous trouvez une partie de votre corps belle notez-le

Dès que vous avez un moment de doute ouvrez la boîte et lisez une ou plusieurs notes de votre collection.

Semez des compliments et vous en récolterez

Dire du bien des personnes qui vous entourent est une habitude très positive (il faut que votre remarque soit vraie et sincère sinon c’est inutile ). Si vous prenez cette bonne habitude, soyez sûre que la vie vous le rendra.

         A vous de jouer !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments: 1

  1. Béatrice says:

    Chère Aurélie,
    L’idée de la jolie boîte me convient beaucoup , je commence demain , c’est vraiment trop génial.
    Il faut vraiment réinventer la vie chaque jour.
    Bonne continuation

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *