No buy: confinement sans acheter de vêtements

Il y a quelques années lorsque je suis partie en mission humanitaire au Brésil j’ai beaucoup avancé sur la question des achats de vêtements. Je vais vous raconter comment. Cela fera peut être naître des idées en vous ! Un exercice vous attend en bas de l’article !

Je suis partie avec une valise de 23 kg. À l’intérieur: les vêtements et le nécessaire pour passer deux ans dans un pays chaud ( 35 à 40 °C).
Ma saison favorite est l’été, donc pendant deux ans j’ai pu porter uniquement des tenues estivales pour mon grand bonheur!

 

 

Une petite photo de moi au Brésil accueillie en week-end par des brésiliens adorables et généreux.
Pour la qualité de l’image ne remerciez pas mon téléphone de l’époque 🙁

Je suis partie avec peu de vêtements, j’avais donc environ 10 tenues et je crois que sur place j’ai du acheter 2 ou 3 vêtements … en 2 ans.

Imaginez la liberté que c’est de porter des vêtements que l’on aime vraiment et uniquement ces vêtements là. Cela ne m’a pas manqué d’aller acheter de nouveaux vêtements et ne n’ai pas non plus eu envie de changer ou d’en avoir d’autres par rapport à ceux que j’avais.

Je suis devenue minimaliste sans m’en apercevoir!

Et j’ai apprécie cette liberté et cette confiance: être sûre de choisir les bons vêtements et les bonnes couleurs chaque jour. Me faire plaisir en choisissant mes vêtements chaque matin dans une petite sélection: que du bonheur!

Pourquoi je vous raconte tout cela ?

Parce que pendant ce confinement je n’ai pas l’impression de manquer de vêtements. J’ai déjà juste ce qu’il me faut dans des formes et des couleurs qui me vont. Je m’habille pour me sentir belle chaque matin (même confinée). Pour moi ce choix de quotidien fait rimer beauté avec confiance en soi. Cette expérience me ramène au bonheur et à la simplicité de ma belle aventure Brésilienne.

Comment réussir à être heureuse avec peu de vêtement ?

Il suffit de bien les choisir. Ne laissez pas vos émotions ou les préjugés d’autres personnes vous dicter quoi porter. Cela demande du détachement, d’arrêter d’écouter la petite voie négative et d’apprendre à écouter votre corps et votre intuition.

Bien sûr cela demande de connaître ce qui vous va

Tout cela s’apprends: je veux parler d’écouter son intuition et de porter les bons vêtements.

Vous pensez peut-être qu’il faut changer toute sa garde robe d’un coup ?

C’est une démarche qui se fait au fur et à mesure, tout d’abord on apprend à reconnaitre les vêtements qui nous correspondent vraiment. Les pièce fortes de notre style.

Et il n’est pas nécessaire de tout changer d’un coup.
Parfois faire du vide et revenir à l’essentiel est suffisant.

Dressing responsable: le conseil du jour

Avoir peu de vêtements mais bien les choisir !

L’exercice de la semaine

Je vous ai raconté ma façon d’envisager le vêtement, j’aimerais beaucoup connaître votre façon de voir les choses! Ce confinement à t’il changé votre relation avec vos vêtements?

Allez vous changer votre façon d’acheter des vêtements/ de vous habiller après cette période de confinement ? Qu’est ce que cela vous donne envie de faire ? Quel est le premier pas pour vous ?

Dites-moi ce que vous en pensez: l’espace de commentaires est à vous !

Comments: 5

  1. Laurine says:

    Bonjour Aurelie,

    C’est est vrai, pendant le confinement, je ressens le besoin d’acheter mais aussi de tout jeter. De changer, tout en gardant les pièces intemporelles ! Et les mixer avec des pièces plus actuelles.
    Maintenant, je sais ce qui me va, les coupes et les formes et ça pour la confiance en soit comme vous dites c’est très important.

    C’est mieux de le faire progressivement !
    Moi j’aime donner une seconde chance à mes vêtements ! Vinted/copine.
    Si je devais parler de mes tenues, je dirais… mes baskets et/ou mes vestes sont les must-have de mes looks.

    L’idée pour moi est de faire du contemporain avec du classique.

    Merci Aurélie, de nous rappeler de garder l’essentiel et surtout de ne pas acheter par pulsion, ce qui s’avère souvent inutile !

    • Bravo d’avoir remarqué ces envies de changement pendant ce temps de confinement !

  2. Natacha says:

    Bonjour Aurélie,
    Merci pour cet article !
    Pour moi en cette période j’apprécie de porter les pièces dans lesquelles je me sens à l’aise (je fais du télétravail) mais tout en gardant bonne mine notamment pour les rdv de vidéoconférence! Je privilégie les hauts de couleur et qui sont gais, on a besoin de vie et de couleurs en cette période et le fait de porter un tel vêtement m’apporte une certaine confiance et comme la dynamique que c’est moi qui mène ma vie ! 😉 j’ai de moins en moins envie de porter des vêtements unis et sombres (noir notamment) et également des jeans car je préfère créer d’autres looks cela me semble plus personnalisé.. ma tenue préférée en ce moment est un pantalon rouge que je peux autant bien porter de manière cool avec un t-shirt ethno et des baskets ou avec des talons, un chemisier et une jolie veste en jean.. sortie séduction ! 😉

  3. P. says:

    Bonjour Aurelie
    Merci pour ta vision du style vestimentaire, de la mode et de la beauté, débarrassées des injonctions marketing à but commercial et lucratif. Ton regard m’a aidé à retenir les valeurs positives de la démarche de s’habiller et se faire belle. Cette réflexion a été enrichie par tes commentaires intelligents et tes observations. Je t’encourage sincèrement de persévérer dans ta démarche . Elle manque cruellement aux femmes . Merci , P.

    • Merci beaucoup pour votre encouragement. J’espère pouvoir aider ainsi de nombreuses femmes !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.