Jean troué = déconseillé !

Que pensez-vous du jean troué ? À porter ou à ne pas porter ?

Souvent vous ne vous doutez pas du message qu’envoient vos vêtements.

Un peu d’histoire du jeans… troué

Au départ, la toile denim (ce tissu dans lequel est cousu vos jeans) a été créée pour sa résistance !

Si vous voulez connaître l’histoire complète du jean ça se passe ici.

Donc au début nos fameux pantalons sont utilisés par les chercheurs d’or pour leur résistance. Au fur et à mesure de leur usage la toile se délave. Mais elle met longtemps à se déchirer. Pour les chercheurs d’or de l’époque la durabilité de ce pantalon est un avantage !

Finalement ce jeans-là lorsqu’il finit troué, c’est la preuve que celui qui le porte s’est « déchiré » au travail !

Le modèle original du jean n’a pas changé jusqu’en 1950 ! Avec ses coutures renforcées, ses rivets en cuivre et ses cinq poches, il est signe de durabilité. Avec le mouvement hippie, ce pantalon se renouvelle : motifs, pattes d’eph’, strass et compagnie… À partir de ce moment-là, le jean n’est plus un simple vêtement, mais un signe d’expression personnelle. Il peut être à la même époque une œuvre d’art ou un signe de rébellion. Dans les années 1970, les punks déchirent t-shirts et pantalons : un signe de revendication. Les grunges récupèrent cette idée dans les années 1990.

Une piste de réflexion autours du jean troué

Un jean que vous achetez troué… a été cousu par une personne qui a certainement mis son cœur à l’ouvrage (ou bien a travaillé dans des conditions qui ne sont pas dignes d’un être humain). Puis une autre personne l’a déchiré savamment : c’est-à-dire que le travail du premier ouvrier a été saboté.
Votre pantalon est déjà obsolète avant que vous ne l’ayez acheté. Il aura une durée de vie encore moindre vu qu’il est déjà « fini ».

Le deuxième travailleur n’a pas respecté le travail du premier. Dans la continuité, le fait de porter un jean troué montre que vous n’avez pas non plus de respect pour vous.

En effet, vous portez les valeurs qui ont été inculquées à ce produit lors de sa production.

Vous achetez hors de prix un produit qui n’a pas de valeur. C’est une jolie arnaque dessinée par la mode.

Si vous achetez un jean troué parce que c’est tendance ou joli ayez cette réflexion… est-ce que vous vous couperiez la main parce que c’est tendance ou joli ? Pas-sûr n’est-ce pas ?

Des différences entre jean troué et jean troué

Dans cet article, je ne parle pas du jean qui s’est usé ou troué par son usage et son histoire. Car il a une valeur différente. Une valeur de dépassement personnel.

Et je peux vous dire qu’un maçon qui a un jeans troué à la fin de sa journée de travail, porte un jean qui a une vraie valeur parce que son jean a une histoire : la sienne.

C’est complètement différent dans le cas d’une fashion victime, le jean a une valeur négative. Ce n’est pas son histoire qu’il/elle porte : c’est du non-respect humain et de la négativité.

 

Porter un jean troué: le message que vous envoyez

Quelques définitions

Déchiré = 
Diviser, mettre en pièces, en lambeaux, en tirant dessus. Blesser superficiellement, écorcher.

Troué =
Ouverture, brèche

Votre jean troué explique (sans que vous ayez à le dire) que vous êtes en rébellion contre la société et souvent contre vous-même. Il dit que vous ne vous donnez pas de valeur.

Lorsque vous portez un vêtement vous portez les valeurs qu’il on lui a donné lors de sa production. C’est la même chose pour vos jeans. Quand ils sont hors d’usage, vous honorez votre corps en changeant pour un neuf (sans trous).

En portant un jean troué vous envoyez du négatif, donc vous attirez à vous des personnes négatives.

Quel type de personnes souhaitez-vous attirer à vous ?  Souhaitez-vous avoir dans votre entourage ? Habillez-vous en fonction !

Et si vous voulez des conseils pour bien choisir votre jean, c’est dans cet article.

Comments: 5

  1. Béatrice says:

    Tellement vrai mais difficile à comprendre pour les jeunes générations .
    Merci pour cet article plein d’enseignement

  2. michelle says:

    Merci Aurélie pour cet éclairage aussi intelligent que juste.
    A diffuser largement !

  3. Laassiri says:

    Totalement !

    Un Jean (de qualité) doit s’acheter sans trous, et pour moi, il doit être brut. Il existe de nombreuses tenues propres avec des jeans brut, même pour femmes. Les trous fait en usine, c’est une fausse authenticité, une fausse vieillesse créer par des employés et non par le porteur. Ce n’est clairement pas le but d’un jean. Un jean à l’achat, tout le monde aura le même, mais le temps s’occupera du reste, et là, chaque jean, qui au départ était le même que le voisin, se retrouve totalement transformé avec le temps : les trous ne vont pas être les même, la patinage sera unique pour chaque jeans, etc …

    Un vêtement qui vieillit avec son porteur fait tout le charme de n’importe quel vêtement. Sinon, c’est une imposture pour moi. Je pense même qu’une (bonne) marque de jean, propose des jeans troués, ou alors c’est bien fait et discret. Quand je dis (bonnes marques), j’enlève Levis du lot, qui a baissé son niveau de qualité et se conforme à la mode. Donc, propose des jeans grotesques troués.

    J’insiste bien sur les jeans de qualité, car un jean de mauvaise qualité qui se trou avec le temps, n’aura rien d’intéressant à proposer.

    Tellement dommage que la jeunesse ne s’intéresse qu’au paraître.

  4. SIVERA says:

    Pour moi, cette vision est simpliste et moraliste.
    Le seul point avec lequel je suis en accord mais à nuancer : oui, le jean troué est signe de rebellion mais ce n’est pas pour autant une dévalorisation de soi. Il y a de bonnes raisons de se rebeller contre la société consumériste et les injustices du monde. Oui, on peut se sentir déchiré, nos vêtements , notre 2ème peau sont une expression de soi à respecter. Le but est de montrer peut-être que tout n’est pas lisse , que les personnes « bien comme il faut », « bien pensantes », ont le droit de l’être mais que les filles et les garçons sauvages existent et provoquent au moins ce mini débat. Idem pour les barbes naissantes, les cheveux volontairement décoiffés. Le tout est la conscience du pourquoi on agit de la sorte selon notre sensibilité, nos phases de vie. Et bien sûre que la mode s’en empare, les stylistes sont à mon sens , des visionnaires qui captent les vibrations du moment et du futur proche et créent des vêtement dans « l »air du temps, »selon les vibrations et les couleurs perçues.

    • Merci pour votre commentaire

      Il est toujours intéressant de confronter des idées sur le sujet.

      Se rebeller contre la société permet en effet de la faire avancer. Mais je ne crois pas que porter des jeans troués ou des vêtements fabriqués déjà usés en usine soit une réelle façon de faire avancer les choses. Le fait que l’ouvrier qui l’a produit voit son travail détruit en fin de production et ce avant même d’être porté montre qu’un jean peut avoir plus de valeur qu’un humain, c’est un manque de respect de ses semblables.

      L’expression d’états d’esprits passagers par le moyen du vêtement ne peuvent exprimer un respect de soi-même, surtout lorsqu’il s’agit de suivre la mode uniquement par consumérisme. Le paraitre deviendrait alors plus important que l’être.

      Le jean troué est devenu à la mode parce que les stylistes ont copié ce qui se passait dans la rue, et non par création, non dans le but de rendre meilleur, mais de choquer et de vendre. Donc dans un état d’esprit marketing et consumériste ce qui malheureusement fonctionne dans la société actuelle.

      Un jean troué par usure, par le porté et parce qu’il a vécu fera sens, parce qu’il a une réelle histoire en lien avec la personne qui le porte. Un jean fabriqué troué est un non sens.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.